Le projet, son contexte, ses enjeux

BienVEnu est un projet qui propose l'installation d'une infrastructure de recharge de véhicules électriques et d'autopartage dans l'habitat collectif. C'est donc également une initiative qui contribue à l'essor de l'écomobilité et à l'application du droit à la prise.

BienVEnu, l'opportunité de découvrir le véhicule de demain

Le projet propose :

  • Un service de pré-équipement du parking pour faciliter l’installation de futures bornes, permettant aux résidents disposant de véhicules électriques de recharger leur véhicule à domicile
  • Un service d’autopartage : au moins deux véhicules en libre service, accessibles à tous, selon les besoins de chacun
  • Un moyen économique d'avoir accès à la mobilité électrique

L'expérimentation vise à montrer la faisabilité de la recharge en collectif, à un coût intéressant. L’offre sera ensuite maintenue par l’un des partenaires – Park’n Plug – afin de s’assurer de la pérennité des installations.

 

Pourquoi un tel projet ?

  • 65 000 véhicules électriques sont en circulation en France actuellement, et 500 000 sont prévus d’ici 2020
  • L’habitat domestique est pressenti comme lieu principal de recharge des véhicules électrique
  • La recharge sur voie publique ne pourra répondre à elle seule au besoin des utilisateurs de véhicules électriques.
  • Le nombre de points de recharge en milieu urbain est actuellement limité et est un frein à l’achat du véhicule électrique.
  • Aujourd’hui en moyenne, un automobiliste parcourt 31km par jour, ce qui est en parfaite adéquation avec l’usage d’un véhicule électrique (autonomie de 150km en moyenne).
  • Une réglementation en phase (loi Massat, loi de transition énergétique, loi Grenelle 2 - voir ci-après)

 

Pour les plus curieux :

 BienVEnu, c’est une réponse aux enjeux de la transition énergétique tant sur le plan social que règlementaire.

En effet, la mobilité durable est un sujet qui habite de plus en plus les décisions et les textes de loi. Favoriser une mobilité bas carbone, et l’accès aux infrastructures nécessaires à ces fins, est devenu une véritable priorité.

La loi de transition énergétique stipule la stratégie de développement de la mobilité propre, avec un objectif officiel de 7 millions de points de recharge privés et publics à horizon 2030, et une obligation de pré-équipement de parcs de stationnement des bâtiments neufs.

La loi Grenelle 2 fixe des obligations d’équipement de parking pour les bâtiments neufs et certains bâtiments existants. 10% des places de stationnement doivent maintenant être « pré-équipés » afin d’accueillir facilement les bornes de recharge. La loi facilite par là le « droit à la prise » : le droit, pour tous, d’installer (à ses frais) une borne de recharge sur sa place de parking.

La loi Massat, dite « Réseau National », a pour but de faciliter le développement des véhicules électriques en densifiant le réseau de bornes de recharge. En pratique, elle permet à chaque opérateur de borne qui développera un projet de dimension nationale d’être exonéré de redevance d’occupation du domaine public.

 

Et depuis 2016, des décrets d'applications rendent plus concrêts les propositions faites ces dernières années :

Le décret du 13 juillet 2016 relatif aux installations dédiées à la recharge des véhicules électriques ou hybrides rechargeables et aux infrastructures permettant le stationnement des vélos lors de la construction de bâtiments neufs, fixe les obligations de pré-équipement et d'équipement pour les bâtiments neufs.

Le décret du 12 janvier 2017 relatif aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques et de transposition de la directive européenne du 22 octobre 2014 sur le déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs fixe les exigences pour la configuration des points de recharge pour les bâtiments existants.

 

 

Le projet BienVenu est soutenu par le Programme d’investissements d’avenir opéré par l’ADEME, ainsi que par la Région Île-de-France

  • logo ademe
  • logo invest
  • logo region ile de france