Mobilité électrique en chiffres : le bilan 2016

Avec près de 22 000 immatriculations en France en 2016, le véhicule électrique marque un nouveau record.
Publié le 10/01/2017

22 000 véhicules éléctriques immatriculés en 2016

 

Immatriculation de véhicules électriques record en 2016

22 000 immatriculations de véhicules électriques en 2016, c’est presque 30% de plus qu’en 2015. Un record notable pour le marché de l’électrique, qui continue d’avancer pas-à-pas et de prendre sa place au sein du parc automobile français. En 2015, les ventes de véhicules particuliers représentaient 0.9% des ventes totales, contre 1.08% en 2016 : une évolution significative.

 

Un marché dominé par la Renault Zoé

Sur les 21 751 unités immatriculées, la Renault Zoé représente près de 50% des ventes, avec plus de 11 000 véhicules de plus dans le parc (il y en a d’ailleurs une sur le site de SNI Île-de-France !). À sa suite, la Nissan Leaf fait une belle progression avec presque 4000 véhicules vendus (+75% par rapport à 2015). Les deux leaders sont suivis de BMW i, Peugeot, et Kia.

 

 

De 184 à 22 000… une évolution substantielle

En 2010, rapporte l’AVERE, on rapportait 184 véhicules électriques immatriculés. Un chiffre presque négligeable, s’il ne nous permettait pas de prendre du recul et de remarquer la progression impressionnante de la mobilité électrique ces dernières années. Un gap de plus de 66 000 véhicules électriques sépare 2010 de 2016 : nombre pour le moins considérable.

Ce changement peut être expliqué de plusieurs façons : acceptation progressive des nouvelles pratiques en matière de mobilité par le grand public, achat favorisé par le bonus et les politiques favorables, multiplication des modèles, avancées techniques et technologiques quasi-ininterrompues… Mais également l’installation de nombreuses bornes de recharge, facilitant les déplacements des utilisateurs en toute sécurité et dans plus de confort.

 

16000 points de charge installés en 2016

 

16 000 points de charge publics de plus en 2016

En sus des points de charge privés – notamment ceux installés dans le cadre de l’offre BienVEnu ! – Gireve compte 15 800 points de charge supplémentaires cette année, répartis sur plus de 5000 stations.

Faire le compte de leur répartition amène à une conclusion peu surprenante : c’est toujours la région Île-de-France qui compte le plus de points de charge publics (plus de 7 000). Cependant, comme l’explique l’AVERE, la répartition est plus équilibrée une fois la répartition faite par rapport à la population : « 13 territoires comptent plus de 40 points de recharge pour 100 000 habitants. »

Avec une augmentation substantielle des possibilités de recharge publique en 2016 (+57% par rapport à 2015), on peut donc espérer que la mutation thermique / électrique continue son petit bout de chemin de plus en plus rapidement. Car, rappelons-le : la mobilité électrique, c’est le futur !

 

Le projet BienVenu est soutenu par le Programme d’investissements d’avenir opéré par l’ADEME, ainsi que par la Région Île-de-France

  • logo ademe
  • logo invest
  • logo region ile de france