Les freins à la mobilité électrique dans le résidentiel collectif

La mobilité électrique est en plein essor depuis 2016 avec la signature du programme d’Aide au Développement des Véhicules Électriques par la ministre de l’Écologie. Cependant, le déploiement des bornes de recharge au sein de l’habitat collectif présente plusieurs freins.
Publié le 24/05/2018

Mobilité électrique : un frein économique

 En juillet dernier, la France s’est engagée à retirer de la circulation les véhicules diesel et à essence en 2040. Ce projet de grande envergure fait partie intégrante du nouveau plan d’action climat. Les mentalités évoluent peu à peu sur le plan politique et individuel pour transformer les modes de consommation et agir rapidement sur les enjeux climatiques. Cependant certains freins persistent face à la profonde transformation de la mobilité électrique.

Concernant l’installation de bornes de recharge au sein de l’habitat collectif de nombreuses questions demeurent dans les copropriétés.

  • Quels sont les coûts d’infrastructure, d’installation de bornes de recharge ?
  • Quels sont les coûts de l’électricité de la recharge des véhicules ?
  • Qui prend en charge tous les frais engendrés par ces nouvelles infrastructures de recharge ?

 

Toutes ces interrogations rendent les propriétaires réticents à la réalisation de travaux pour installer des infrastructures de recharge. C’est pour cela que depuis le 1er janvier 2015, tout locataire ou copropriétaire peut demander l’installation de bornes de recharge au syndicat de copropriété. Ce dernier ne peut refuser sauf s’il peut invoquer une nuisance importante ou une difficulté majeure. Le coût de l’installation peut être à la charge du locataire demandeur ou ducopropriétaire ou à la charge de la copropriété pour l’installation de plusieurs bornes de recharge. Cela peut donc présenter un frein économique pour le/les potentiels utilisateurs.

 

Mobilité électrique : un frein technique

 L’installation d’infrastructures de recharge au sein de l’habitat collectif nécessite la possibilité d’alimentation des bornes de recharge dans les immeubles. En effet, la mobilité électrique exige d’envisager de nouveaux systèmes de raccordement et des conditions très spécifiques pour installer des bornes de recharge électriques au sein des immeubles. Si un seul utilisateur souhaite bénéficier d’une borne de recharge pour son véhicule électrique la borne peut être directement raccordée au tableau électrique de son logement ou être connectée en « grappe isolée ». En revanche s’il s’agit d’une installation commune il est préférable d’installer un point de livraison spécifique pour bénéficier de suffisamment de puissance.

Pour installer un système de recharge de véhicules électriques dans un immeuble collectif il faut prendre en compte de nombreux aspects qui engendrent un frein pour la copropriété. L’architecture de raccordement, la maintenance, le système de comptage, la sécurité, la gestion de l’ensemble du processus et la facturation sont tous les éléments à envisager avant de procéder à cette transformation.

 

Quelle est l’offre proposée par BienVEnu pour endiguer ces freins ?

 Face aux freins économiques, techniques qu’engendre la mobilité électrique, BienVEnu a proposé l’installation d’infrastructure de recharge au sein d’une dizaine d’immeubles entre 2015 et 2018. L’objectif est de prendre en charge tous les aspects suivants :

  • La gestion des consommations.
  • L’aspect juridique pour faciliter les démarches auprès du syndicat de copropriété.
  • L’aspect technique en gérant l’installation des câbles et la fourniture de bornes.
  • La maintenance.
  • L’installation.
  • La mise à disposition de services d’autopartage.

 

Le projet BienVenu est développé grâce à l’intervention de nombreux partenaires : Park’n Plug, Trialog, G2 mobility, Nexans, Clem’, Tetragora, CentraleSupélec et Enedis, avec le soutien financier de l’ADEME et de la région Ile de France. L’intervention de tous ces acteurs de la mobilité électrique traduit une progression rapide pour agir sur le changement d ‘habitude des particuliers, véritable enjeu du marché de l’électromobilité.

Le projet BienVenu est soutenu par le Programme d’investissements d’avenir opéré par l’ADEME, ainsi que par la Région Île-de-France

  • logo ademe
  • logo invest
  • logo region ile de france