Le déploiement des infrastructures de recharge

Publié le 19/09/2017

Véhicules électriques : le déploiement des infrastructures de recharge 


L’arrivée des voitures hybrides et des voitures électriques nécessite un développement important des infrastructures de recharge. Mais le développement de ces infrastructures soulève de nombreuses interrogations  sur la nécessité de la normalisation des prises, des bornes de recharge ainsi que sur leur financement. Les véhicules électriques sont voués à devenir de plus en plus connectés et communicants. Cela nécessite  des installations solides et durables dans l’espace privé et dans l’espace public. Afin d’éviter de surcharger les réseaux, il est indispensable en amont de réfléchir à l’impact de la courbe de charge sur le réseau électrique français. C’est d’ailleurs l’un des objectifs de BienVEnu.

L’objectif est de déployer ces infrastructures sur le domaine public et dans le domaine privé afin que chaque individu éco-responsable puisse recharger son véhicule électrique en fonction de ses besoins, sans contrainte d’accessibilité.

 

Comment favoriser l’installation des bornes de recharge pour les véhicules électriques ?

 

La loi n°2015-995 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte définit des objectifs communs dans le but de renforcer l’indépendance énergétique et la compétitivité économique française tout en préservant  l’environnement. Pour développer une croissance verte il faut impérativement mobiliser les filières industrielles pour accroître la compétitivité mais aussi pour diminuer la dépendance aux importations afin de sécuriser les infrastructures d’approvisionnement.

Cette loi permet de favoriser le déploiement de l’installation d’infrastructures de recharge pour toutes les constructions de bâtiments d’habitation avec un parc de stationnement couvert ou non, ayant déposé leur permis de construire à partir du 1er janvier 2017. Pour les bâtiments d’habitation construits en 2017 et ayant un parc de stationnement extérieur, il est obligatoire de réaliser une installation électrique par câblages ou gaines techniques pour permettre à tous les véhicules électriques et les véhicules hybrides de profiter d’une alimentation par prise de recharge.

Les infrastructures de recharge sont au cœur du débat sur le déploiement de l’écomobilité.

BienVenu s’inscrit dans le nouveau dispositif applicable aux bâtiments  existants. En effet, depuis juillet 2010, les emplacements de stationnement d’accès sécurisés à usage privatif doivent être dotés d’infrastructures de recharge pour les véhicules électriques. Les conditions de gestion doivent être abordées par l’assemblée générale des copropriétaires ou le syndic de copropriété. L’objectif étant de faciliter l’utilisation des infrastructures de recharge pour les propriétaires de véhicule électrique.

 

 

Quel est le cadre législatif et normatif des infrastructures de recharge pour les véhicules électriques ?

 

L’écomobilité se développe à l’échelle française et européenne. Le déploiement des infrastructures de recharge pour les véhicules électriques est en plein essor. En 2014, une directive du parlement européen et du conseil sur le déploiement d’une infrastructure pour les carburants alternatifs a imposé la présence de bornes de recharge ouvertes au public sur tout le territoire national. Cette directive impose à tous les États membres « de veiller à ce que des points de recharge ouverts au public soient mis en place pour assurer une couverture adéquate, afin que les véhicules électriques puissent circuler au moins dans les agglomérations urbaines/suburbaines et d’autres zones densément peuplées et, le cas échéant, au sein de réseaux déterminés par les États membres. Le nombre de ces points de recharge devrait être fixé en tenant compte du nombre estimé de véhicules électriques qui seront immatriculés avant la fin 2020 dans chaque État membre ».

Elle recommande également que l’impact sur l’équilibre électrique soit limité :« Dans la mesure où cela est techniquement possible et financièrement raisonnable, les opérations de recharge des véhicules électriques aux points de recharge devraient faire appel à des systèmes intelligents de mesure afin de contribuer à la stabilité du système électrique en rechargeant les batteries depuis le réseau lorsque la demande générale d’électricité est faible et de permettre un traitement des données sûr et souple ».

Ce cadre législatif et normatif a permis à de nombreux constructeurs d’automobiles de développer des véhicules électriques performants adaptés aux infrastructures de recharge publiques. Les questions demeurent nombreuses et la croissance verte ne cesse d’évoluer mais depuis 2010 l’écomobilité rencontre un véritable succès à l’échelle européenne et nationale. 

Le projet BienVenu est soutenu par le Programme d’investissements d’avenir opéré par l’ADEME, ainsi que par la Région Île-de-France

  • logo ademe
  • logo invest
  • logo region ile de france